AccueilFoot

Qu’est-ce qu’on en pense, à Bondy, de la prolongation de Kylian Mbappé au PSG ?

Publié le

par Konbini Sports

Paris, est-ce vraiment sa maison ?

Qu’est-ce qu’on en pense, à Bondy, de la prolongation de Kylian Mbappé au PSG ?

Photo by Aurelien Meunier – PSG/PSG via Getty Images

Pour "l’argent", pour "gagner la Champions League" ou parce que "Paris, c’est sa maison" ? À Bondy (Seine-Saint-Denis), la prolongation au PSG du prodige local et star mondiale Kylian Mbappé a alimenté dimanche les discussions entre Mamadou, Mohamed, Hamzza et d’autres adolescents férus de foot.

Entre le marché de cette ville populaire de 50 000 habitants, à 10 km au nord-est de la capitale, et le city stade de la cité De Lattre de Tassigny, un groupe d’amis rencontrés par l’AFP débriefe l’information capitale de la veille.

Kylian Mbappé, qui a vécu ici "quand il était bébé" rappelle Adem (9 ans), a décidé de poursuivre avec le PSG jusqu’en 2025. La fin d’un long suspense sur l’avenir de l’attaquant français, ardemment courtisé par le Real Madrid. "J’aurais supporté le Real s’il était parti là-bas", assure Mamadou, 13 ans, qui explique : "En ce moment, Messi et Neymar, ils font leurs stars. Kylian, il ne se la pète pas, il parle bien."

Ses amis renchérissent sur "les qualités techniques" du phénomène Mbappé. Un modèle pour ces jeunes sportifs qui tapent tous la balle au sein de l’AS Bondy, le club qui a formé "Kyky". "C’est pour l’argent" qu’il a décidé de rester, estime de son côté Mohamed, 13 ans dont huit à jouer au foot.

"Même si c’est pour l’argent", au PSG "il n’y a que lui qui taffe, qui court, il 'plante' à Paris, ça veut dire qu’il marque, il marque, il marque", comme samedi contre Metz (5-0) où il s’est offert un triplé, analyse Mamadou. Certains de ces ados sont convaincus que la star est "restée au PSG pour gagner la Ligue des champions, accomplir le rêve du PSG". "Par amour du club", assure l’un d’eux, juché sur son vélo.

"Moi, je ne suis pas content, je voulais qu’il parte", coupe Ahmed, 14 ans, un brin amer. "Il faut qu’il découvre d’autres compétitions, qu’il essaye d’aller au Real puis en Premier League", considère-t-il, craignant de voir son champion finir par se faire éclipser par "plus fort" que lui. "C’est trop facile pour lui, la Ligue 1", soupire Hamzza, 13 ans.

"Juste le voir"

Mbappé a été sacré meilleur joueur de Ligue 1 il y a une semaine, pour la troisième fois d’affilée. De quoi garnir un peu plus l’armoire à trophées, également riche (entre autres) d’une Coupe du monde et de 5 titres de champion. À seulement 23 ans. Son ascension stratosphérique ne laisse pas indifférents ces jeunes qui passent régulièrement devant la fresque peinte en son hommage sur un immeuble de la ville. "Aime ton rêve et il t’aimera en retour", est-il écrit.

Devenir footballeur professionnel ? "C’est le rêve de tout le monde", confie d’ailleurs Mohamed, qui s’y verrait bien. "Pour avoir de l’argent, déjà. Faire plaisir à ma famille. Et mettre bien le pays", c’est-à-dire "donner" en retour. Cette dernière volonté irrigue le discours des adolescents, qui aimeraient que Kylian, qui a "un bon cœur", s’investisse encore "un peu plus" pour la ville.

Le champion avait choisi la Seine-Saint-Denis pour lancer en 2020 son association "Inspired by KM" avec pour objectif de favoriser la réussite de 98 enfants. Adem aimerait "qu’il donne des livres et des maillots." Et tous rêvent d’abord de le voir plus souvent à Bondy. "Minimum chaque 6 mois, car chaque 2 ans, ah non, c’est trop !", s’écrie Mamadou.

"Il peut acheter Bondy !"

Mbappé avait fait une visite surprise en 2021 sur ses terres bondynoises, où résident toujours ses proches. "Il ne peut pas, il a des matches, des entraînements", glisse Djibril. "Paris, c’est à côté, il peut descendre !", rétorque Mohamed.

"On veut qu’il nous aide car des gens sont dans le mal, on ne veut pas que du plaisir, qu’il gaspille son argent, même si on veut un peu de maillots, tout ça. […] On veut juste le voir, lui parler", argumente Mamadou.

D’ailleurs, le "multimillionnaire" pourrait "tout faire avec sa célébrité, il peut refaire tout Bondy !", lance-t-il. "Il peut acheter Bondy !", s’exclame Mohamed en riant, persuadé que si Paris est chère à Kylian Mbappé, "son cœur c’est ici".

Konbini Sports avec AFP.

À voir aussi sur sports :