AccueilE-Sport

Konami rompt son contrat d’ambassadeur avec Antoine Griezmann

Publié le

par Konbini Sports

Capture d’écran Twitter

"À la lumière des événements récents, nous avons décidé d’annuler le contrat."

Antoine Griezmann et Konami, c’est fini. L’éditeur de jeux vidéo japonais a décidé ce mercredi de rompre son contrat d’ambassadeur avec l’attaquant français Antoine Griezmann à la suite de la publication de la vidéo d’Ousmane Dembélé se moquant du physique et de la langue d’employés d’un hôtel au Japon en 2019, et dans laquelle Griezmann apparaît.

Deux jours après la publication des vidéos polémiques, Konami n’a pas tardé à réagir. "Nous avions annoncé qu’Antoine Griezmann serait notre ambassadeur Yu-Gi-Oh!, mais à la lumière des événements récents, nous avons décidé d’annuler le contrat", a fait savoir l’entreprise dans un communiqué. "En ce qui concerne notre franchise eFootball PES, nous demanderons au FC Barcelone, en tant que club partenaire, d’expliquer les détails de cette affaire et ses actions futures", poursuit l’éditeur.

Ce mardi, Hiroshi Mikitani, le PDG de l’entreprise japonaise Rakuten, sponsor maillot du Barça, a demandé "une explication" au club, où jouent Griezmann et Dembélé. "En tant que partenaire du club et hôte de la tournée, je regrette beaucoup les remarques discriminatoires des joueurs du FC Barcelone, a-t-il tweeté. De telles remarques ne sont pas acceptables, en aucune circonstance. Je vais officiellement protester auprès du club et lui demander une explication."

L’attaquant de l’équipe de France Ousmane Dembélé a présenté ses excuses lundi. "Ces derniers temps, une vidéo privée datant de 2019 circulait sur les réseaux sociaux. Il se trouve que la scène se passe au Japon. Elle aurait pu se dérouler n’importe où sur la planète, j’aurais utilisé les mêmes expressions. Je ne visais donc aucune communauté", assure le champion du monde 2018 dans une story publiée sur son compte Instagram.

"Cette vidéo est désormais publique, ajoute-t-il dans ce court texte en forme de mea culpa. Je conçois donc qu’elle ait pu heurter les personnes présentes sur ces images. De ce fait, je leur présente mes plus sincères excuses."

Konbini sports avec AFP

À voir aussi sur sports :