AccueilE-Sport

Avec 416 saisons à son actif, il bat le record du monde de la plus longue partie de Football Manager

Publié le

par Emma Couffin

Pawel Sicinski décroche ainsi sa place dans le Guinness Book des records.

Avec 416 saisons à son actif, il bat le record du monde de la plus longue partie de Football Manager

Le 4 janvier 2018, Pawel Sicinski, un supporter de Manchester United, se lance sur Football Manager. Quatre ans plus tard, ce jeune Polonais est devenu le meilleur joueur d’entre tous, décrochant le record du monde de la plus longue partie de jeu… Retour sur cette histoire hors du commun.

Football Manager est un jeu de gestion où les joueurs incarnent des agents de footballeurs internationaux et gèrent les meilleures équipes. "Achète les joueurs que tu désires. Mets en place les tactiques que tu préfères et soulève les plus beaux trophées. Ton club, ta façon de faire."

Pawel Sicinski a donc suivi les règles au pied de la lettre et raflé toutes les victoires en terminant une partie de jeu (commencée en 2018) en 2434…

Un dévouement inégalé

Fan invétéré de Manchester United, Pawel décide de se prendre au jeu. Il commence sa partie de Football Manager en 2018 en tant qu’entraîneur de football polonais de l’UEFA Grassroots C. Il passe ensuite l’équivalent de 416 années virtuelles dans divers clubs jusqu’à rejoindre le club suédois d’Helsingborgs IF. Il y restera jusqu’au 18 mai 2434.

En tout, il remporte 1 258 trophées, et marque 58 900 buts en 22 300 matches, doublant le précédent recordman Sepp Hedel qui avait, lui, passé 333 ans au sein du jeu et disputé 22 000 matches.

Félicité par le compte officiel de Football Manager, Pawel est entré dans l’histoire (et dans le Guinness Book). Et ça, ça n’a pas de prix.

Chargement du twitt...

En réaction, Pawel Sicinski a manifesté toute son admiration pour le sport dans un tweet passionné : "C’est une passion et un amour pour le football. Mais certaines personnes ne le comprendront pas, car seuls ceux qui l’aiment savent ce que je ressens !"

Chargement du twitt...

À voir aussi sur sports :