AccueilCulture sport

Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux : Cameroun-Comores

Publié le

par Abdallah Soidri

Le match du défenseur Chaker Alhadhur au poste de gardien, le coup franc de Youssouf M'Changama et le match héroïque des Cœlacanthes : retour sur ce Cameroun-Comores d'anthologie.

Le grand n'importe quoi des réseaux sociaux : Cameroun-Comores

Une équipe des Comores diminuée par le Covid-19 affrontait le Cameroun ce lundi en 8e de finale de la CAN. Face au pays hôte, les Cœlacanthes, dont c'est la première participation à la compétition, n'ont pas pu aligner de gardien de but, c'est donc un joueur de champ, le latéral droit Chaker Alhadhur, qui a pris les gants.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

En ce début de match, les Comoriens, rapidement réduits à 10 après l'expulsion de Nadjim Abdou à la 7e minute, tiennent bon. Mieux, malgré les circonstances, ils continuent à développer leur jeu fait de passes et de relances courtes. Un véritable exploit.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Si le Cameroun ouvre la marque à la demi-heure de jeu par Karl Toko-Ekambi, les Lions Indomptables n'arrivent pas à alourdir le score. Le gardien d'un soir Chaker Alhadhur tient la baraque.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

À 20 minutes de la fin du match, Vincent Aboubakar marque le but du break pour le Cameroun. Et alors qu'on pensait que la messe est dite, Youssouf M'Changama se transforme en Juninho et inscrit un coup franc splendide. L'espoir renaît.

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Malheureusement, le miracle ne sera pas au rendez-vous côté comorien. Si la sélection de l'océan Indien s'incline 2-1, elle a gagné le cœur des amateurs de foot. 

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

Chargement du twitt...

À voir aussi sur sports :